Deuxième congrès ordinaire des FCBE : Un comeback pour exiger plus de social aux gouvernants

 

Parakou est depuis ce vendredi 9 février 2018 sous les projecteurs nationaux et internationaux. Demain samedi et ce, jusqu’au dimanche 11 février 2018, la cité des Kobourous accueille la plus grande alliance des partis politiques béninois, les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE). L’Alliance sera à son deuxième congrès ordinaire après celui tenu récemment au Palais des Congrès de Cotonou. Placé sous le thème ; *Œuvrons pour une société juste, de paix et sans pauvreté avec l’homme au centre du développement* , ce congrès mobilisera tous les partis politiques régulièrement enregistrés au Bénin avec sur la liste des personnalités invitées, les barons de la politique béninoise. Au total, 25 mille participants sont attendus à la cérémonie d’ouverture ce samedi. Les béninois de la diaspora ne se feront pas compter l’événement qui retient toutes les attentions. Déjà, ce vendredi, plus de mille délégués venus des 77 communes du Bénin et de la diaspora ont déjà foulé le sol de Parakou. Au nombre des personnalités de marque invitées, figurent entre autres, le Président Nicephore Soglo, les présidents de toutes les formations politiques ayant une existence légale dont l’Union fait la Nation, le PSD, la RB, Restaurer l’Espoir et le PRD, sans oublier les têtes couronnées des quatre coins du Bénin. Le Président Sébastien Ajavon pourrait également être de la partie.
Au cours de ce congrès, les débats seront certainement focalisés sur la misère que vit actuellement le peuple béninois sous la gouvernance du régime en place. La désintégration sauvage du tissu social sans oublier les manquements répétés aux acquis démocratiques ainsi que l’asphyxie programmée et entretenue de l’économie béninoise ne manqueront pas d’être évoqués à ce congrès. La bonne nouvelle est que les congressistes réfléchiront à l’antidote qu’ils s’évertueront à appliquer aux maux qui rongent le Bénin et son peuple depuis bientôt deux ans, aux sorties de ces assises.

 

Sera-t-il ou ne sera-t-il pas à Parakou pour le deuxième congrès ordinaire des Forces cauris pour un Bénin émergent ? La question était sur beaucoup de lèvres et le suspense gardé des jours durant. Mais depuis hier, ce n’est plus un secret. Le leader charismatique des Fcbe sera dans la cité des Koburu pour prendre part aux travaux dudit congrès. <<Je le confirme. Yayi Boni sera bel et bien à Parakou>>, a renseigné le député Valentin Djènontin, ancien ministre et membre du comité d’organisation. Hier jeudi sur la télévision privée Canal 3 Bénin, il a fait savoir qu’il ne maîtrise pas le contenu du discours que l’ancien chef de l’Etat adressera aux populations et militants à l’occasion. Mais, de ses propos, on retient que Yayi Boni dira un mot à l’assistance puisque ce sera pratiquement la première fois après le 6 avril 2016 qu’il est parti du pouvoir, qu’il fait son apparition publique. Parakou étant son fief, et le contexte social obligeant, Yayi Boni sera sans doute la grosse attraction du week-end. La troisième ville du Bénin va donc accueillir la guest-star Yayi samedi et dimanche..

Excellence Monsieur l’ancien Président de la République,
Monsieur le Coordinateur National des FCBE,
Mesdames et Messieurs les anciens Ministres,
Honorables Députés à l’Assemblée Nationale,
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique et des structures des FCBE,
Mesdames et Messieurs les Présidents de partis et représentants de partis politiques,
Distingués invités, en vos rangs et grades respectifs
Mesdames et Messieurs,

L’honneur m’échoit aujourd’hui de prendre la parole devant vous au nom du Président du PRD, Maître Adrien HOUNGBEDJI actuellement hors du territoire national, mais également au nom des militants du Parti du Renouveau Démocratique pour:
– Vous remercier pour nous avoir invités à vos présentes assises et surtout pour avoir envoyé une délégation des FCBE conduite par votre Coordonnateur National, à la cérémonie d’ouverture du 4è congrès ordinaire du PRD tenu à Porto-Novo les 1er et 2 décembre dernier, congrès au cours duquel d’importantes décisions concernant le PRD et la nation béninoise ont été prises.
– Vous encourager à transcender les affres de l’opposition en continuant d’exister et surtout en opérant la mutation de l’Alliance FCBE en parti politique.
Excellence Monsieur l’ancien Président de la République,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

Le renouveau démocratique institué par l’historique Conférence des Forces Vives de la Nation de février 1990 vise à ‟créer un État de droit et de démocratie pluraliste dans lequel les droits fondamentaux de l’Homme, les libertés publiques, la dignité de la personne humaine et la justice sont garantis, protégés et promus comme la condition nécessaire au développement véritable et harmonieux de chaque Béninois….”
Vingt-sept (27) ans après, quel bilan pouvons-nous faire du chemin parcouru ?
Mesdames et Messieurs,

 

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *